Moving-in-to-a-new-place-after-downsizing

Vous songez à acheter une plus petite propriété?

April 29, 2019

Prenez en compte le coût réel de vendre votre résidence, d’en acheter une plus petite et d’y déménager avant d’installer votre affiche « à vendre ».
Les retraités canadiens se sentent souvent contraints de vendre leur résidence pour en acheter une plus petite. Les membres de votre famille, vos amis, vos voisins et des courtiers immobiliers pourraient tenter de vous convaincre que c’est la meilleure solution pour régler tous vos soucis financiers. Le but étant d’obtenir de l’argent comptant grâce à la vente de votre propriété et de déménager dans une résidence moins dispendieuse. Toutefois, un nouveau sondage mené par Ipsos pour le compte de la Banque HomeEquity a révélé que d’acheter une plus petite propriété n’est pas la solution financière idéale pour les retraités, contrairement à ce que plusieurs croient.

De nombreux Canadiens n’en connaissent pas les coûts réels

Le sondage, mené auprès de quelque 2 000 Canadiens âgés de 55 ans et plus, a indiqué que 41 % des propriétaires ont admis qu’ils ne savaient pas combien ça coûte d’acheter une plus petite propriété.

De plus, 39 % des propriétaires ne croient pas qu’ils économiseraient réellement de l’argent. Ce n’est pas très surprenant si on considère que 31 % des propriétaires ont affirmé que les coûts associés à l’achat d’une plus petite résidence étaient plus élevés que ce à quoi ils s’attendaient.

Tout comme ces Canadiens, il est possible que vous ne connaissiez pas toutes les dépenses qui y sont associées. Afin d’illustrer combien coûte réellement l’achat d’une plus petite résidence, nous avons créé une illustration qui représente une situation typique, en détaillant tous les coûts afférents.

Acheter une plus petite propriété : l’analyse des coûts

Dans le cadre de cette analyse, nous avons utilisé l’exemple de la vente d’une propriété de 600 000 $ et l’achat d’une plus petite résidence (maison ou condo) d’une valeur de 400 000 $. En théorie, cela libérerait 200 000 $ et vous déménageriez dans un plus petit foyer. C’est le type de supplément financier dont vous auriez besoin et qui aurait un impact significatif sur vos finances pendant la retraite. Mais quelle portion de cette somme aurez-vous réellement dans vos poches afin améliorer votre situation financière?

La réduction des effectifs n'est pas la solution financière à la retraite que beaucoup croient êtreCliquez ici pour agrandir

Comme vous pouvez le constater, acheter une plus petite résidence pourrait vous coûter de 44 100 $ à 63 850 $.

Si vous habitez dans une grande ville comme Toronto, vos 200 000 $ pourraient se réduire à seulement 136 150 $*. Voilà une énorme partie de votre argent qui disparaît au cours du processus. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle de nombreux retraités refusent d’emprunter ce chemin.

Le coût émotionnel d’acheter une plus petite résidence

Pour que l’opération en vaille la peine financièrement, vous devez déménager dans une nouvelle résidence qui coûte beaucoup moins cher que la vôtre.

Si vous vivez dans une grande ville, cela pourrait signifier de déménager à des centaines de kilomètres de là. Selon les résultats du sondage Ipsos, parmi ceux qui ont acheté une plus petite propriété, environ la moitié ont déménagé dans une nouvelle ville.

Ceux qui ont regretté avoir vendu leur résidence pour une plus petite ont affirmé que les principales raisons étaient qu’ils s’ennuyaient de leur ancien quartier, de leur famille et de leurs amis. C’est très certainement difficile de déménager loin de ses enfants et de ses petits-enfants, surtout si vous êtes retraité et avez plus de temps à leur consacrer. D’autres ont dit s’ennuyer de leur ancien foyer et des souvenirs qu’ils y avaient créés.

Ce n’est donc pas surprenant que 48 % des propriétaires ne planifient pas faire ce choix. Par ailleurs, 31 % des retraités affirment devoir libérer l’argent accumulé dans la valeur nette de leur résidence pour pouvoir vivre confortablement à la retraite. Alors, quelle solution s’offre à eux?

Gardez une plus grosse part de votre argent et restez dans votre foyer

Une hypothèque inversée pourrait vous permettre d’accéder à une portion pouvant atteindre 55 % de la valeur de votre propriété. Vous n’avez pas à déménager loin de vos enfants et petits-enfants, et vous pouvez rester dans la résidence que vous aimez.

Vous ne perdrez pas jusqu’à 63 850 $ en achetant une plus petite résidence. Cela ne coûte qu’entre 2 395 $ et 3 195 $ pour obtenir une hypothèque inversée — ce montant comprend les frais juridiques, l’évaluation de votre propriété et les frais d’administration.

Comme il n’y a aucun paiement hypothécaire régulier à faire, une hypothèque inversée est une solution de plus en plus populaire à titre d’option de rechange à l’achat d’une plus petite propriété.

Appelez-nous au 1-866-522-2447 pour découvrir comment vous pouvez réduire votre stress financier et éviter les dépenses liées à un déménagement dans une plus petite propriété, tout en profitant de votre retraite comme bon vous semble.

* Ce montant est basé sur une valeur nette de 200 000 $ moins les coûts de 63 850 $ (le montant le plus élevé des coûts de l’achat d’une plus petite propriété), ce qui donne une somme de 136 150 $.

Comment ça fonctionne?

Comment ça marche

Si vous êtes comme plusieurs Canadiens de 55 ans ou plus, la majeure partie de ce que vous possédez entre dans deux catégories : la valeur nette de votre propriété...

En savoir plus

CHIP a fait leur bonheur

"Mary M., Pritchard (Colombie-Britannique)Des changements importants peuvent survenir à n’importe quel moment. Pour Marie, 67 ans, son divorce après 40 ans de mariage a présenté quelques...

Pour en savoir davantage -