Des aînés canadiens planifiant des rénovations domiciliaires peuvent utiliser les prestations relatives au logement offertes par le gouvernement ainsi que les fonds d’une hypothèque inversée.

Aînés canadiens : planification de retraite et rénovations

Une fois qu’ils ont décidé de prendre leur retraite, plusieurs aînés canadiens ainsi que leur conjoint passeront une assez grande partie de leur temps à la maison, à divertir la famille ou des amis. Votre foyer est votre sanctuaire, rempli de souvenirs. C’est l’endroit où vous avez l’intention de vivre le reste de votre vie, en tout confort. C’est à cause de ça que plusieurs propriétaires canadiens retraités sentent le besoin de rénover leur cuisine, leur salle de bain ou même de construire une terrasse dans leur cour.

Selon un récent rapport du groupe Altus, une firme-conseil immobilier, située à Toronto, les dépenses totales associées aux rénovations et aux réparations résidentielles ont plus que doublé depuis la fin des années 90, atteignant presque 64 milliards de dollars en 2013. La part de marché des aînés (ceux de 65 ans ou plus) était de 8 milliards de dollars. Le groupe Altus appelle ça « l’effet HGTV ». Depuis le lancement de la chaîne télévisée HGTV au Canada en 1997, les Canadiens sont obsédés par les émissions de rénovations domiciliaires et nourrissent leur obsession en élaborant leurs propres projets de rénovations.

Comment le gouvernement du Canada aide les aînés canadiens

Le gouvernement offre plusieurs réductions d’impôts et subventions aux aînés canadiens qui font des rénovations domiciliaires, différentes selon les provinces et si les rénovations aident un aîné avec un handicap. En Ontario, par exemple, les aînés propriétaires qui construisent ou modifient leur résidence pour un aîné ou une personne handicapée peuvent être admissibles à un allégement d’impôt foncier. Cela comprend des rénovations comme installer une rampe ou construire une chambre supplémentaire. Le programme Rénovations Ontario, quant à lui, propose aux propriétaires à faible revenu admissibles et aux propriétaires dans des maisons individuelles une subvention de jusqu’à 3 500 $ pour des réparations reliées à l’accessibilité. En C.-B., le crédit d’impôt B.C. Seniors’ Home Renovation vous donne un montant maximal de 1 000 $ par année fiscale et représente 10 % des dépenses admissibles (maximum de 10 000 $ en dépenses).

L’Hypothèque inversée CHIP, une solution pour les aînés canadiens

Un prêt hypothécaire inversé est aussi une solution de choix pour de nombreux aînés canadiens. Pour une hypothèque inversée, les propriétaires canadiens de 55 ans et plus pourraient recevoir jusqu’à 55 % de la valeur de leur résidence en argent comptant exempt d’impôt, afin de faire des rénovations domiciliaires. Les rénovations que nous faisons dans nos années dorées vont au-delà des simples améliorations esthétiques; elles servent plutôt à nous faciliter la vie dans notre foyer. Un prêt hypothécaire inversé vous donnera accès aux fonds dont vous avez besoin pour vos rénovations et le meilleur dans tout ça, c’est que vous n’avez pas à effectuer de paiements hypothécaires mensuels.

conseils sur les rénovations domiciliaires pour les aînés canadiens

  1. Accessibilité (portes, escaliers)

    Pour de nombreux Canadiens plus âgés, rendre leur habitation accessible afin d’effectuer leurs tâches quotidiennes devient de plus en plus important. Agrandir l’embrasure de la porte pour un fauteuil roulant et même installer un monte-escalier sont des façons de rendre une résidence plus confortable.

  2. Bain et douche

    Pour rehausser l’accessibilité, avoir un bain dans lequel vous pouvez entrer facilement peut contribuer à prévenir les glissades et les chutes qui pourraient survenir si vous aviez à grimper dans votre bain tous les jours. De plus, installer un siège et des barres d’appui dans la douche peut aussi aider à prévenir les chutes et à soulager un aîné de la fatigue d’être debout.

  3. Poignées de porte rondes remplacées par des poignées à béquille

    Quand nos muscles faiblissent avec l’âge ou à cause de l’arthrite, essayer d’agripper une poignée de porte de forme ronde peut représenter tout un défi. Le simple fait de changer vos poignées de porte rondes par des poignées à béquille peut grandement vous faciliter la vie.

  4. Plancher

    De vieilles tuiles et du plancher de bois franc peuvent être glissants. Remplacer vos planchers en optant pour un nouveau type de revêtement moins glissant peut vous garder en sécurité dans votre résidence, surtout dans des endroits plus passants comme l’entrée, la salle de bain et la cuisine.

  5. Éclairage

    Installer un système d’éclairage doté de capteurs à chaque entrée peut constituer une bonne mesure de sécurité pour toute habitation. Les aînés qui voient moins bien dans le noir pourraient se sentir plus en sécurité avec ce type de dispositif qui leur évitera d’avoir à chercher les interrupteurs.

Pour en savoir plus au sujet des prestations relatives au logement offertes aux aînés dans votre province, consultez le site Web de votre gouvernement ou le site https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/ministere/aines/forum.html pour trouver de l’information concernant les aînés au Canada. Pour de plus amples renseignements sur l’Hypothèque inversée CHIP de la Banque HomEquity, consultez www.francais.chip.ca ou la page obtenez un guide gratuit pour savoir combien vous pourriez recevoir avec un prêt hypothécaire inversé.

Comment ça fonctionne?

Comment ça marche

Si vous êtes comme plusieurs Canadiens de 55 ans ou plus, la majeure partie de ce que vous possédez entre dans deux catégories : la valeur nette de votre propriété...

En savoir plus

CHIP a fait leur bonheur

"Mary M., Pritchard (Colombie-Britannique)Des changements importants peuvent survenir à n’importe quel moment. Pour Marie, 67 ans, son divorce après 40 ans de mariage a présenté quelques...

Pour en savoir davantage -