What-is-a-second-mortgage-and-how-does-it-work

Qu’est-ce qu’une deuxième hypothèque et comment ça fonctionne?

August 12, 2019

C’est quoi une deuxième hypothèque et comment ça fonctionne?

Une deuxième hypothèque, c’est lorsqu’un prêt supplémentaire, auprès d’un prêteur différent, est contracté sur une propriété déjà hypothéquée. Lorsque le titulaire de l’hypothèque effectue des paiements sur la deuxième hypothèque, il doit tout de même continuer à faire ses paiements sur sa première hypothèque. Alors, comment fonctionne une deuxième hypothèque? Le montant que vous pouvez emprunter dépendra de la valeur nette accumulée dans votre propriété. Par exemple, supposons que votre résidence vaut 400 000 $ et que le solde de votre première hypothèque est de 100 000 $. Le montant total pour une première et une deuxième hypothèques peut être d’un maximum de 80 % de la valeur de votre résidence, alors, votre deuxième hypothèque pourrait être d’un maximum de 220 000 $.

Qu’en est-il de l’admissibilité à une deuxième hypothèque?

Les prêteurs de deuxièmes hypothèques ont tendance à donner plus de poids au montant de la valeur nette de la résidence qu’à votre revenu ou à votre cote de crédit. Alors, si vous songez à contracter une deuxième hypothèque, il est important de comprendre à combien s’élève la valeur nette de votre propriété. Si vous y êtes admissible, vous vous demandez peut-être comment fonctionne le remboursement d’une deuxième hypothèque. Habituellement, les termes des deuxièmes hypothèques sont de un an ou deux, temps pendant lequel vous n’avez qu’à rembourser les intérêts. À la fin du terme, vous devez soit rembourser la totalité du prêt, soit prolonger le prêt pour un autre terme, soit contracter une autre deuxième hypothèque pour rembourser la première.

Pourquoi les taux d’intérêt sont-ils plus élevés sur une deuxième hypothèque?

Le prêteur de la  deuxième hypothèque prend plus de risques que le fournisseur de la première hypothèque parce qu’il est en deuxième position sur le titre de propriété. Par exemple, si un propriétaire ne fait pas ses paiements et que la propriété est reprise, le prêteur de la première hypothèque serait remboursé en premier. Le prêteur de la deuxième hypothèque court un plus grand risque de ne pas être remboursé au complet et, ainsi, à cause de ce risque supplémentaire, les taux des deuxièmes hypothèques sont généralement plus élevés que les taux des hypothèques ordinaires. Quand on compare une deuxième hypothèque à une marge de crédit hypothécaire, par exemple, les taux d’une deuxième hypothèque sont presque toujours beaucoup plus élevés.

Peut-on obtenir une deuxième hypothèque si on a un mauvais crédit?

Les gens nous posent souvent cette question. De nombreux prêteurs de deuxièmes hypothèques les octroieront même à ceux qui ont un mauvais crédit, y compris ceux qui ont précédemment déclaré faillite ou ont déposé une proposition concordataire. Pour obtenir une deuxième hypothèque malgré un mauvais crédit, le rapport prêt-valeur est l’aspect le plus important : ce que vous devez au total en hypothèques doit être de moins de 80 % de la valeur de votre résidence. Alors, dans quelle situation une deuxième hypothèque serait-elle une solution pour les personnes qui ont un mauvais crédit? Les courtiers en prêts hypothécaires ont accès à des douzaines de prêteurs privés, dont plusieurs accorderaient un prêt même à ceux dont la cote de crédit se situe dans les 500, tant que le rapport prêt-valeur de la deuxième hypothèque reste en dessous de 80 %. Quand on a un mauvais crédit, c’est beaucoup plus facile d’obtenir une deuxième hypothèque qu’une marge de crédit hypothécaire. Toutefois, contracter une deuxième hypothèque lorsqu’on a un mauvais crédit sera synonyme de taux d’intérêt plus élevés (souvent 10 % ou même plus, selon votre cote de crédit). Donc, pouvez-vous obtenir une deuxième hypothèque même avec un mauvais crédit? En général, oui, tant qu’il y a un montant suffisant de valeur nette dans votre propriété et que vous êtes prêt à payer un taux d’intérêt élevé.

De nombreux Canadiens optent pour une deuxième hypothèque pour des raisons comme celles-ci :

  • Consolider des dettes à intérêt élevé
  • Payer des frais médicaux ou des dépenses imprévues
  • Faire faire des rénovations à la propriété

Avantages et inconvénients d’une deuxième hypothèque

Avantages d’une deuxième hypothèque :

  • Vous n’avez pas à acquitter votre hypothèque actuelle à faible taux d’intérêt et ainsi devoir payer des frais de pénalité.
  • Puisqu’il y a de nombreux fournisseurs, tant institutionnels (banques et coopératives de crédit) que privés (prêteurs/fournisseurs hypothécaires), il est facile de s’en procurer une, surtout si on compare aux marges de crédit hypothécaire.
  • La plupart des deuxièmes hypothèques n’exigent que le paiement des intérêts et sont assorties de termes de un an.
  • Jusqu’à 80 % de la valeur évaluée de votre résidence peut être utilisée pour une deuxième hypothèque, moins le solde restant de l’hypothèque principale.

Inconvénients d’une deuxième hypothèque :

  • Les taux d’intérêt sont plus élevés pour une deuxième hypothèque que pour une hypothèque principale parce que le prêteur doit prendre plus de risques. Par rapport à une marge de crédit hypothécaire, les taux d’une deuxième hypothèque sont relativement plus élevés.
  • Une deuxième hypothèque peut parfois mener à une saisie lorsqu’un propriétaire ne paye pas ses prêts. Le prêteur d’une deuxième hypothèque peut racheter l’hypothèque principale puis saisir la résidence, le propriétaire perdant ainsi sa résidence aux mains du prêteur de la deuxième hypothèque.
  • L’amortissement peut durer jusqu’à 25 ans pour une deuxième hypothèque, mais le remboursement peut être requis en aussi peu que un an, selon la structure du prêt.
  • Les taux d’intérêt sont plus élevés que pour les hypothèques ordinaires, mais sont tout de même souvent plus bas que les taux très élevés des cartes de crédit ou des marges de crédit non garanties.

Qui y est admissible?

Étant donné que les deuxièmes hypothèques sont risquées pour les prêteurs, pour y être admissible, il faut respecter les critères suivants :

  • Valeur nette :Plus la valeur nette de la résidence d’un demandeur est élevée, plus celui-ci a de chances d’être admissible à une deuxième hypothèque.
  • Revenus :Les prêteurs doivent s’assurer qu’un demandeur soit en mesure d’effectuer ses paiements. Ainsi, une source fiable de revenus augmente les chances d’être admissible à une deuxième hypothèque à un taux plus bas.
  • Cote de crédit :Le score de crédit d’un demandeur peut déterminer le taux d’intérêt de la deuxième hypothèque. En général, plus la cote de crédit est élevée, plus le taux d’intérêt sera bas.
  • Propriété :Les prêteurs doivent garantir leur investissement dans la propriété du demandeur dans l’éventualité où celui-ci n’arrive pas à effectuer tous ses paiements.

Si vous êtes retraité et que vous n’êtes pas admissible à une deuxième hypothèque à cause d’un faible pointage de crédit ou d’un manque de revenus, par exemple, il y a une autre option. Une hypothèque inversée peut être une solution viable servant à remplacer la deuxième hypothèque pour les retraités.

Comment se compare une deuxième hypothèque à une marge de crédit hypothécaire?

Habituellement, une marge de crédit hypothécaire est une meilleure option du point de vue des taux d’intérêt, car ceux-ci sont beaucoup plus bas. Toutefois, les marges de crédit hypothécaire (MCH) sont plus difficiles à obtenir. Voici une comparaison entre les deux :

  MCH Deuxième hypothèque
Preuve de revenu requise? Oui Non
Cote de crédit requise 640 et +
740 et + pour les meilleurs taux
Aussi peu que 550, parfois moins
Faillite ou proposition concordataire prise en compte? Non Oui
Taux Taux préférentiel + 0,5 %
(habituellement)
Entre 8 et 18 %
Remboursement Crédit permanent, donc indéfini Doit être remboursé ou renouvelé après le terme

 

Une hypothèque inversée est une meilleure option qu’une deuxième hypothèque

Maintenant que vous savez ce qu’est une deuxième hypothèque, est-elle la bonne solution pour vous? Si vous êtes un propriétaire canadien de 55 ans ou plus, une bonne option de prêt sur valeur domiciliaire serait l’hypothèque inversée. L’Hypothèque inversée CHIPMD, tout comme une deuxième hypothèque, est un prêt garanti par la valeur de votre propriété. Elle fournit au propriétaire la possibilité d’accéder à une partie de la valeur de sa résidence sans avoir à déménager ni à la vendre. Le plus gros avantage de l’Hypothèque inversée CHIP par rapport aux deuxièmes hypothèques est qu’elle n’exige aucun paiement régulier jusqu’à ce que le propriétaire déménage ou vende sa résidence.

Avantages d’une hypothèque inversée :

  • Vous conservez le titre de propriété
  • Aucun paiement mensuel à faire
  • Vous n’avez pas à prouver que votre revenu est suffisant
  • Aucun remboursement nécessaire jusqu’à ce que vous déménagiez ou vendez la résidence
  • Vous pouvez obtenir jusqu’à 55 % de la valeur évaluée de votre résidence sous forme d’argent comptant libre d’impôt

Inconvénients d’une hypothèque inversée :

  • Puisque vous n’êtes pas tenu d’effectuer de paiements mensuels pendant tout le temps où vous demeurez dans la résidence, les taux d’intérêt sont légèrement plus élevés que pour une hypothèque traditionnelle
  • Vous devez être âgé d’au moins 55 ans pour être admissible

Pour en savoir plus à propos de l’Hypothèque inversée CHIP au Canada ou pour obtenir un guide d’information gratuit, appelez-nous au 1-866-522-2447 pour voir si l’Hypothèque inversée CHIP constitue une excellente solution financière qui peut vous aider à augmenter vos revenus de retraite.

Comment ça fonctionne?

Comment ça marche

Si vous êtes comme plusieurs Canadiens de 55 ans ou plus, la majeure partie de ce que vous possédez entre dans deux catégories : la valeur nette de votre propriété...

En savoir plus

CHIP a fait leur bonheur

"Mary M., Pritchard (Colombie-Britannique)Des changements importants peuvent survenir à n’importe quel moment. Pour Marie, 67 ans, son divorce après 40 ans de mariage a présenté quelques...

Pour en savoir davantage -