Canadian-seniors-enjoying-their-retirement-with-rrif

Qu’est-ce qu’un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) et comment ça fonctionne?

August 12, 2019

Si vous approchez l’âge de la retraite et que vous cotisez à un régime enregistré d’épargne-retraite ou à un régime de pension, vous devez tout savoir sur les fonds enregistrés de revenu de retraite (FERR). Mais qu’est‑ce qu’un FERR et comment est-ce que ça fonctionne?

Qu’est-ce qu’un FERR?

Pour commencer, apprenons-en plus sur le FERR. Contrairement au REER qui est un compte d’épargne‑retraite dans lequel vous déposez de l’argent (habituellement, c’est pendant les années où vous gagnez le plus que vos cotisations sont le plus élevées), le FERR est conçu pour vous offrir un revenu stable à votre retraite : il vous est permis de retirer annuellement un montant déterminé (à partir d’un certain âge). On pourrait dire que le REER et le FERR sont les deux côtés d’une même médaille.

Comment fonctionne le FERR?

Maintenant que vous savez ce qu’est un FERR, voyons comment ça fonctionne. Lorsque vous atteignez l’âge de 71 ans, vous devez transférer les épargnes et les placements que vous détenez dans vos comptes REER, en un retrait unique, dans une rente ou un FERR. Les gens mariés dont la conjointe ou le conjoint est plus jeune peuvent attendre que ce dernier fête son 71e anniversaire.

Un FEER est un fonds de revenu de retraite à impôt différé, c’est-à-dire que tous les intérêts et les gains de ce compte ne sont pas imposés. Par contre, vous devrez payer de l’impôt sur les montants que vous retirez et vous devez retirer un montant minimum chaque année.

Comment ouvrir un FERR et comment profiter de ses avantages fiscaux?

Comme pour le REER, vous pouvez ouvrir votre compte FERR auprès d’une institution financière comme une banque, une coopérative d’épargne et de crédit, une société de fiducie ou une compagnie d’assurance. Si vous ne savez pas quelle serait la meilleure option pour vous, votre institution financière peut vous conseiller sur les types de FERR et les types de placements que peut comporter votre FERR. Faites vos recherches pour comparer les différents frais et régimes avant de choisir celui qui vous convient le mieux. Voici quelques questions à poser : Quels sont les frais? Devrez-vous payer des pénalités si vous modifiez la fréquence de vos retraits? Pouvez-vous faire des retraits supplémentaires quand vous le souhaitez? Quelles possibilités d’investissement vous offre votre FERR?

Vous pouvez ouvrir un FERR n’importe quand avant la fin de l’année au cours de laquelle vous atteignez 71 ans (ou si votre conjoint est plus jeune, l’année de ses 71 ans – voir plus haut). Habituellement, vous ne pouvez contribuer à un FERR qu’en transférant directement certains des montants que vous recevez. Il s’agit principalement de l’argent de vos REER, mais dans certains cas, il est également possible de transférer de l’argent depuis d’autres comptes enregistrés, comme un régime de pension ou un régime de participation différée aux bénéfices (RPDB).

Le FERR comporte d’importants avantages fiscaux. En effet, vous ne payez pas d’impôt sur le montant placé dans votre FEER, tant que l’argent reste dans ce fonds. C’est-à-dire que les intérêts, les dividendes et les gains en capital qui découlent de vos placements ne sont pas imposés. Par contre, vous devrez payer de l’impôt sur les sommes que vous retirez de votre FEER. Si vous retirez plus que le montant minimum établi, vous serez également soumis à une retenue d’impôt à la source sur la différence.

Comment convertir vos REER en FERR

Vous pouvez convertir votre REER en FERR quand vous le voulez. Mais il faut que vos REER soient convertis en FERR ou en rente, ou encore payés sous forme de montant forfaitaire avant la fin de l’année civile au cours de laquelle vous atteignez 71 ans.

Si vous convertissez vos REER en FERR, vous pouvez attendre à l’année civile qui suit l’ouverture de votre compte FERR pour commencer les retraits.

Comment effectuer des retraits d’un FERR

Vous devez retirer un montant minimum de votre FERR chaque année. Ce montant est calculé selon un certain pourcentage de la valeur de votre FERR. Vous pouvez choisir entre des versements mensuels, trimestriels, semestriels ou annuels, selon votre mode de vie et vos besoins. Vous devrez commencer à retirer l’argent de votre FERR l’année qui suit l’ouverture de ce compte. N’oubliez pas que toutes les sommes que vous retirez de votre FERR sont entièrement imposables.

Il est important de réfléchir au revenu dont vous avez besoin aujourd’hui par rapport à celui dont vous aurez besoin plus tard. Ainsi, vous vous assurerez d’avoir assez d’argent pour votre retraite et des liquidités au moment où vous en aurez le plus besoin.

Qu’arrive-t-il si vous devez retirer des fonds de vos épargnes avant l’âge
de 71 ans?

Vous pouvez convertir vos revenus de REER en FERR avant l’âge de 71 ans et commencer les retraits immédiatement. Mais ces sommes seront imposées jusqu’à concurrence du montant minimum et vous ferez l’objet d’une retenue d’impôt à la source sur tout montant supérieur au minimum.

Quelles sont vos options en matière de FERR?

Vous pouvez conserver les placements que vous détenez déjà dans vos REER ou choisir l’une des options suivantes :

  • Les certificats de placement garantis (CPG) ou les obligations d’épargne vous offrent un taux d’intérêt fixe pendant une période déterminée. Ce sont des investissements à faible risque, mais le rendement est également faible.
  • Les fonds négociés en bourse et les fonds communs de placement constituent des investissements diversifiés et sont administrés par un professionnel. Ils offrent un potentiel de croissance plus élevé et les risques sont également plus élevés.
  • Les fonds distincts sont offerts par les compagnies d’assurances et garantissent une certaine portion du montant investi au bout d’une période déterminée. Ils offrent un meilleur rendement que les CPG et les risques sont moins élevés que ceux des fonds communs de placement.
  • Le FERR autogéré pour administrer vous-même votre portefeuille est recommandé dans le cas d’investisseurs avertis seulement.
  • Le FERR entièrement géré pour un portefeuille administré par un professionnel comporte des frais de gestion et un montant d’investissement minimum possiblement élevé.

Quels sont les avantages d’un FERR?

Maintenant que vous comprenez mieux ce qu’est un FERR et comment ça fonctionne, vous êtes mieux en mesure de comprendre son utilité. L’un des principaux avantages consiste à faire fructifier vos investissements dans un compte libre d’impôt. Ainsi, les gains ne sont pas imposés.

À partir de 65 ans, il est possible de réclamer un crédit d’impôt pour revenu de pension, comme le FERR. Dans le cas des REER, seuls ceux qui fournissent une rente sont admissibles. Vous pouvez donc transférer tous vos placements de vos REER à votre FERR. Si vous deviez retirer vos REER en une somme forfaitaire, ce montant serait imposé.

Quels sont les inconvénients d’un FERR?

Votre capital s’épuise d’année en année. En effet, vous devez retirer un montant minimal, dicté par le gouvernement et établi en fonction de votre âge à compter de l’année qui suit l’ouverture de votre compte FERR. À l’âge de 64 ans, vous devez retirer 4 % du montant total de votre investissement. À l’âge de 71 ans, cette proportion est de 5,28 % et elle grimpe à 8,51 % à l’âge de 85 ans.

Mais vous n’avez pas à encaisser vos placements. Vous pouvez retirer des fonds, par exemple vos fonds communs de placement ou vos obligations pour les transférer dans un REER ou un compte non enregistré, mais vous devrez payer de l’impôt sur le montant retiré.

Si vous retirez plus que le montant minimum, vous serez assujetti à une retenue d’impôt à la source de 10 % sur les montants allant jusqu’à 5 000 $, de 20 % sur les montants entre 5 000 $ et 15 000 $ et de 30 % sur les montants de plus de 15 000 $. (Ces pourcentages sont valables pour les provinces autres que le Québec) Vous pourriez être admissible à une réduction si vous avez un faible taux d’imposition.

Y a-t-il une autre solution que de convertir votre REER en FERR?

Si vous avez moins de 71 ans et que vous avez besoin d’un revenu plus élevé pour financer votre retraite, mais vous ne voulez pas payer d’impôt sur les retraits ni réduire le montant de vos placements, il y a une solution. L’Hypothèque inversée CHIPMD de la Banque HomeEquity vous permet de transformer une partie de la valeur nette de votre résidence en argent comptant libre d’impôt et d’utiliser ce montant comme revenu de retraite. Ainsi, vous maximisez vos investissements le plus longtemps possible sans avoir à faire de versements hypothécaires réguliers. Vous augmentez donc vos liquidités.

Pour de plus amples renseignements sur l’Hypothèque inversée CHIP, appelez-nous au 1-866-522-2447.

Comment ça fonctionne?

Comment ça marche

Si vous êtes comme plusieurs Canadiens de 55 ans ou plus, la majeure partie de ce que vous possédez entre dans deux catégories : la valeur nette de votre propriété...

En savoir plus

CHIP a fait leur bonheur

"Mary M., Pritchard (Colombie-Britannique)Des changements importants peuvent survenir à n’importe quel moment. Pour Marie, 67 ans, son divorce après 40 ans de mariage a présenté quelques...

Pour en savoir davantage -