Couple de personnes âgées canadiennes discutant des options de prêt sur valeur domiciliaire et d'autres options hypothécaires avec un expert.

Comprendre les types de prêts sur valeur domiciliaire et les options hypothécaires au Canada

Un besoin croissant chez les personnes aînées au Canada

Pour les aînés, vivre avec un revenu limité peut être difficile. De plus, des imprévus de nature médicale et une foule d’autres problèmes financiers peuvent empirer une situation déjà précaire. Résultat? Au Canada, un nombre croissant de personnes aînées se tournent vers la valeur nette de leur propriété pour trouver une certaine forme de soulagement financier.

Qu’est-ce que la valeur nette d’une propriété?

La valeur nette de votre propriété correspond à sa valeur réelle actuelle moins le solde de votre emprunt actuel. En d’autres mots, la valeur nette de votre propriété représente la différence entre le montant que vous devez encore pour rembourser votre prêt hypothécaire et la juste valeur marchande de votre résidence. Par exemple, si la juste valeur marchande de votre propriété est de 300 000 $ et que le montant dû n’est que de 50 000 $, la valeur nette de votre propriété s’élève à 250 000 $.

L’un des principaux avantages d’être propriétaire tient dans la possibilité de se constituer un avoir. Bien qu’il vous soit peut-être impossible de vendre cet avoir à proprement dit, divers types de prêts sur valeur domiciliaire peuvent vous permettre d’accéder à la valeur nette de votre propriété afin de répondre à vos besoins, de régler vos dépenses ou simplement d’améliorer votre qualité de vie. Généralement, il existe trois types de prêts sur valeur domiciliaire offerts aux aînés : une marge de crédit hypothécaire, une deuxième hypothèque et un prêt hypothécaire inversé. Vous trouverez ci-dessous des explications détaillées à leur sujet.

Qu’est-ce qu’un prêt sur valeur domiciliaire?

Avec un prêt sur valeur domiciliaire, l’emprunteur utilise la valeur nette de sa propriété en garantie. On a souvent recours à un prêt sur valeur domiciliaire pour financer de grosses dépenses, comme des rénovations, des soins médicaux, une nouvelle voiture, des études universitaires pour son enfant ou d’autres dépenses imprévues auxquelles les propriétaires peuvent être confrontés. Les prêts sur valeur domiciliaire ne peuvent être utilisés qu’à titre d’option de refinancement et non comme garantie pour acheter une nouvelle propriété.

Qu’est-ce qu’une deuxième hypothèque?

Au Canada, la valeur nette d’une propriété peut être utilisée comme garantie pour obtenir une deuxième hypothèque pour ladite propriété. La banque émet alors un chèque d’un montant forfaitaire correspondant à la valeur nette disponible de votre propriété. L’usage que vous en faites est à votre discrétion. Habituellement, une deuxième hypothèque doit être remboursée dans une période donnée (le terme) et est assortie d’un taux d’intérêt fixe. Après avoir reçu le produit de votre prêt, vous devez verser des mensualités sur votre deuxième hypothèque jusqu’à ce qu’elle soit entièrement remboursée.

Qu’est-ce qu’une marge de crédit hypothécaire?

Une marge de crédit hypothécaire est similaire à une deuxième hypothèque. Toutefois, l’institution financière émettrice ne remet pas les fonds sous forme de somme forfaitaire. Vous pouvez accéder à votre argent au gré de vos besoins ou à un moment précis pour une raison donnée. Par exemple, si la valeur nette disponible de votre propriété représente 200 000 $ et que vous obtenez une marge de crédit hypothécaire de 125 000 $, vous pouvez disposer de ces fonds de façon similaire à un compte-chèques. Vous serez tenus de rembourser l’intérêt strictement sur le montant emprunté.

Voici quelques caractéristiques typiques d’une marge de crédit hypothécaire :

Taux d’intérêt fluctuants

Fréquemment, le prêteur offrira un faible « taux de lancement ». Toutefois, ce taux augmentera souvent au bout d’un mois ou deux. Bien qu’une marge de crédit hypothécaire puisse sembler la meilleure solution pour accéder à la valeur nette de votre propriété, ses taux d’intérêt fluctuants peuvent faire augmenter drastiquement vos mensualités de remboursement.

Période de financement

La plupart des marges de crédit hypothécaires s’accompagnent de ce qu’on appelle une période de financement, qui est une période de temps prédéterminée durant laquelle vous avez le droit d’accéder aux fonds disponibles par l’entremise de votre marge de crédit hypothécaire. Cette période peut être de cinq ans, de dix ans, etc. Une fois la période de financement échue, vous ne pouvez plus retirer de fonds supplémentaires. Surtout, la période de financement est immédiatement suivie de la période de remboursement, qui correspond à la période au cours de laquelle vous devrez rembourser toutes sommes d’argent empruntées.

Prêts hypothécaires inversés

Au Canada, si vous êtes propriétaire et que vous êtes âgés de 55 ans ou plus, vous pourriez être admissible à un prêt hypothécaire inversé. Un tel prêt est conçu pour vous permettre de convertir la valeur nette de votre propriété en argent comptant afin de vous aider à payer des frais de subsistance plus élevés, des soins de santé, des rénovations, des vacances ou toute autre chose dont vous auriez besoin. Alors que les hypothèques traditionnelles exigent que vous effectuiez des mensualités, un prêt hypothécaire inversé n’exige aucun paiement. Avec un prêt hypothécaire inversé, la banque vous verse des avances mensuelles ou une somme forfaitaire en fonction d’un pourcentage de la valeur réelle et de la valeur nette de votre propriété, de votre âge, du montant de la dette garantie, du type de propriété et de l’emplacement de celle-ci. Vous continuez de vivre dans votre résidence et vous devez répondre à certaines exigences. Les prêts hypothécaires inversés sont conçus de façon à vous offrir une autre source de revenus pour que vous puissiez profiter de vos belles années de retraite. Après votre décès ou une fois que vous aurez déménagé ou vendu votre propriété, le prêt sera remboursé à même la valeur de celle-ci.

Principales différences entre les trois types de prêts sur valeur domiciliaire

L’avance des fonds

  • Les prêts hypothécaires inversés offrent le degré de polyvalence le plus élevé. Vous pouvez recevoir des avances mensuelles ou vous pouvez plutôt choisir de recevoir une grosse somme forfaitaire.
  • Les marges de crédit hypothécaires vous donnent accès aux fonds par l’entremise d’une carte de crédit ou d’un carnet de chèques. Toutefois, il est crucial de réaliser qu’il ne vous sera possible d’accéder à cette marge de crédit que durant une période de financement fixe. Une fois cette période échue, vous devrez commencer à rembourser le solde emprunté.
  • Au Canada, les deuxièmes hypothèques sont versées sous forme de somme forfaitaire unique.

Le remboursement

  • Au Canada, les prêts hypothécaires inversés représentent la solution de choix pour les personnes aînées en matière de remboursement différé. Cela signifie que votre prêt n’est dû qu’en cas de défaut de paiement de l’assurance habitation ou de l’impôt foncier, de déménagement, de détérioration majeure de la propriété, de vente de la propriété ou de décès. Dans la plupart des cas, le prêt hypothécaire inversé est remboursé à même la vente de la propriété après le décès des propriétaires. Cela permet aux aînés de vivre en tout confort, de prendre des vacances et de profiter de moments en famille pendant qu’ils le peuvent, sans cumuler de grosses dettes garanties.
  • Le remboursement des marges de crédit hypothécaires se fait en fonction du montant emprunté et du taux d’intérêt en vigueur. Compte tenu de la fluctuation des taux d’intérêt, vos mensualités peuvent s’avérer abordables un mois puis inabordables le mois suivant. Cette option de remboursement est la moins favorable pour les individus ne disposant que d’un revenu fixe. Cela peut représenter un défi pour les personnes aînées de rembourser leur dette, surtout si elles ont recours à une option de prêt sur valeur domiciliaire pour compenser une diminution de revenus à leur retraite. Par ailleurs, les aînés peuvent éprouver de la difficulté à démontrer leur admissibilité à une marge de crédit hypothécaire puisque celle-ci comporte certaines exigences en matière de revenus. Les emprunteurs courent donc le risque de perdre leur propriété afin de rembourser leur prêt si l’institution prêteuse décidait soudain de réclamer le remboursement immédiat du prêt.
  • Les deuxièmes hypothèques établissent des mensualités en fonction d’un taux d’intérêt fixe, ce qui est plus favorable que les mensualités fluctuantes d’une marge de crédit hypothécaire, mais moins favorable que les termes d’un prêt hypothécaire inversé.

Les deuxièmes hypothèques, les prêts hypothécaires inversés et les marges de crédit hypothécaires vous permettent tous de libérer la valeur nette disponible de votre propriété pour obtenir de l’argent comptant. Mais bien que ces trois options partagent cette caractéristique, elles diffèrent grandement en matière d’avances de fonds et de remboursement ainsi qu’à plusieurs autres niveaux. Si vous êtes âgé de 55 ans ou plus et que vous cherchez une source de revenus à long terme, un prêt hypothécaire inversé représente la solution idéale.

Les prêts hypothécaires inversés sont conçus pour vous permettre de vraiment profiter de vos années de retraite dans votre propriété. Grâce au produit du prêt hypothécaire inversé, vous pourrez rembourser vos dettes, rénover votre résidence, couvrir vos frais de soins de santé, aider des membres de votre famille, partir en vacances ou vivre en tout confort. Ces types de prêt sur valeur domiciliaire vous offrent une autre source de revenus pour que vous puissiez profiter de la vie. Pour en savoir plus au sujet des avantages d’un prêt hypothécaire inversé, demandez notre guide gratuit aujourd’hui.

Comment ça fonctionne?

Comment ça marche

Si vous êtes comme plusieurs Canadiens de 55 ans ou plus, la majeure partie de ce que vous possédez entre dans deux catégories : la valeur nette de votre propriété...

En savoir plus

CHIP a fait leur bonheur

"Mary M., Pritchard (Colombie-Britannique)Des changements importants peuvent survenir à n’importe quel moment. Pour Marie, 67 ans, son divorce après 40 ans de mariage a présenté quelques...

Pour en savoir davantage -