Comparing-between-reverse-mortgage-and-heloc-helps-to-make-the-right-choice

Comparaison entre hypothèque inversée et marge de crédit hypothécaire

August 12, 2019

Vous êtes à la recherche d’un prêt qui ne vous empêchera pas de dormir?

Pour accéder à la valeur nette de leur résidence sans devoir la vendre, la plupart des gens pensent d’abord à une marge de crédit hypothécaire. Mais si vous avez 55 ans ou plus et que vous êtes propriétaire de votre résidence, il y a peut-être une meilleure solution : l’hypothèque inversée.

Pour savoir laquelle de ces deux options vous convient le mieux, comparons l’hypothèque inversée et la marge de crédit hypothécaire.

La marge de crédit hypothécaire

Habituellement, la marge de crédit hypothécaire vous permet d’emprunter un montant plus important que l’hypothèque inversée. La marge de crédit hypothécaire donne accès à jusqu’à 80 % de la valeur de votre propriété moins le solde de l’hypothèque ou à 65 % si elle est libre de tout privilège.

La marge de crédit hypothécaire est un crédit renouvelable, c’est‑à‑dire que vous avez accès à une certaine somme, mais vous ne payez pas d’intérêt tant que vous n’y touchez pas. Le montant que vous pouvez emprunter augmente à mesure que vous remboursez votre prêt (c’est l’un des grands avantages de la marge de crédit hypothécaire par rapport à l’hypothèque inversée). Il n’y a pas de date limite prédéterminée pour le remboursement, mais vous devez tout de même payer les intérêts chaque mois.

Comment fonctionne l’hypothèque inversée?

L’hypothèque inversée vous permet, elle aussi, d’utiliser votre résidence comme garantie pour l’obtention d’un prêt. Le montant auquel vous êtes admissible dépend de votre âge, de l’emplacement de la propriété et de sa valeur nette.

Si vous optez pour cette solution, vous n’aurez aucun versement mensuel à effectuer jusqu’à ce que vous décidiez de déménager ou de vendre votre résidence. Les intérêts s’accumulent simplement sur le solde du prêt pendant que la valeur de votre résidence continue de croître. Lorsque vous vendez, vous remboursez le solde accumulé du prêt et conservez le reste.

Quelles sont les principales différences entre l’hypothèque inversée et la marge de crédit hypothécaire?

Si vous optez pour une marge de crédit hypothécaire, vous devrez commencer à rembourser les intérêts mensuellement aussitôt que vous retirerez une somme de votre compte. En revanche, si vous optez pour une hypothèque inversée, vous n’aurez aucun remboursement à faire ‒ ni capital ni intérêts.

Pour avoir accès à une marge de crédit hypothécaire, vous devez démontrer que vous disposez d’un revenu suffisant et devez avoir une bonne cote de crédit. Les banques s’appuient sur les rapports d’amortissement de la dette pour déterminer si vous y êtes admissibles ou non et si vous êtes en mesure de rembourser le prêt. Pour déterminer votre admissibilité à une hypothèque inversée, on tient plutôt compte de la valeur nette de votre résidence, de son emplacement et de votre âge. Votre revenu et votre cote de crédit ne sont pas pris en compte.

Par ailleurs, les taux d’intérêt sur une marge de crédit hypothécaire sont habituellement de 2 % à 3 % inférieurs aux taux d’intérêt sur une hypothèque inversée. Mais ces derniers restent fixes pendant toute la durée du contrat, contrairement à ceux des marges de crédit hypothécaire qui sont variables et fluctuent au gré du taux préférentiel.

Certains prêteurs vous permettent d’emprunter jusqu’à 80 % de la valeur de votre propriété (incluant votre hypothèque, si vous en avez une). Dans le cas d’une hypothèque inversée, le montant maximal que vous pourriez emprunter équivaut à 55 % de la valeur de votre résidence. Le montant auquel vous êtes admissible est calculé en fonction de votre âge et d’autres facteurs.

Les avantages et les inconvénients de ces deux types de prêt

Comme tous les autres types de prêt, la marge de crédit hypothécaire et l’hypothèque inversée présentent chacune leurs avantages et leurs inconvénients. Jetons-y un coup d’œil.

Les avantages de l’hypothèque inversée

  • Vous pouvez emprunter jusqu’à 55 % de la valeur de votre résidence; ce qui vous fournirait une grosse somme d’argent ou des versements réguliers pour augmenter vos revenus.
  • Le principal avantage d’une hypothèque inverséepar rapport à une marge de crédit hypothécaire, c’est que vous n’avez pas un cent à rembourser tant que vous ne décidez pas de vendre ou de déménager; vous avez donc beaucoup plus de liquidités.
  • Vous ne serez jamais obligé de vendre ou de déménager parce que vous n’êtes pas en mesure de rembourser votre prêt puisqu’il n’y a aucun paiement à faire.
  • Pour déterminer le montant de l’hypothèque inversée auquel vous êtes admissible, nous tenons compte de votre âge ainsi que de la valeur et de l’emplacement de votre résidence et non de votre revenu ou de votre cote de crédit.

Les avantages d’une marge de crédit hypothécaire

  • Les taux d’intérêt sont bas, habituellement 0,5 % de plus que le taux préférentiel.
  • Vous pouvez emprunter une somme importante, jusqu’à 80 % de la valeur de votre résidence, moins le montant de votre hypothèque.
  • Vous ne commencez à rembourser les intérêts qu’à partir du moment où vous puisez dans votre marge de crédit hypothécaire (un avantage par rapport à l’hypothèque inversée).
  • Vous pouvez retirer de l’argent lorsque vous en avez besoin.

Les inconvénients d’une hypothèque inversée

  • Les taux d’intérêt sont plus élevés que ceux d’une marge de crédit hypothécaire.
  • Si vous décidez de ne pas rembourser les intérêts, le montant du prêt augmente.
  • Vous devez continuer à payer l’assurance habitation et les taxes municipales.

Les inconvénients d’une marge de crédit hypothécaire

  • Vous devez démontrer que votre revenu est suffisant et avoir une bonne cote de crédit, les retraités sont donc plus difficilement admissibles.
  • Vous devez effectuer des versements mensuels, ce qui peut s’avérer problématique lorsqu’on vit avec un revenu de retraite.
  • Les taux d’intérêt, et par conséquent les versements, fluctuent en fonction du taux préférentiel, il devient donc plus difficile de planifier votre budget.
  • Si vous ne faites pas tous vos versements, vous pourriez perdre votre résidence.

Admissibilité

Les critères d’admissibilité à une marge de crédit hypothécaire sont bien différents de ceux pour une hypothèque inversée. Regardons ça de plus près.

Pour être admissible à une hypothèque inversée

  • Vous devez être propriétaire de votre résidence.
  • Vous devez être âgé d’au moins 55 ans.
  • Vous devez avoir assez de valeur nette dans votre résidence pour avoir accès à du crédit (vous pouvez utiliser l’hypothèque inversée pour rembourser ce qu’il reste de votre hypothèque).
  • Le revenu et la cote de crédit ne sont pas pris en compte dans la détermination de l’admissibilité à l’hypothèque inversée, contrairement à la marge de crédit hypothécaire.

Pour être admissible à une marge de crédit hypothécaire

  • Vous devez être propriétaire de votre résidence.
  • Vous devez avoir une bonne cote de crédit (habituellement, pour obtenir les meilleurs taux, il faut un pointage supérieur à 740) et ne jamais avoir déclaré faillite ni avoir fait de proposition concordataire.
  • Pour les retraités, le fait de devoir prouver que leurs revenus sont suffisants représente l’un des grands désavantages de la marge de crédit hypothécaire. En effet, les prêteurs s’appuient sur les rapports d’amortissement de la dette pour déterminer l’admissibilité du client.

Étude de cas

Alors, quelle est la meilleure façon d’accéder à la valeur nette de votre résidence? Récemment, Donald et Michelle ont dû choisir entre une hypothèque inversée et une marge de crédit hypothécaire. Donald vient de passer le cap des 70 ans et Michelle a la fin soixantaine. Il y a peu de temps, Donald a été victime d’un AVC qui l’a laissé partiellement paralysé. Le couple a d’abord envisagé de vendre la propriété pour déménager dans un foyer pour personnes âgées. Mais ils adorent leur résidence, surtout leur jardin.

Au lieu de déménager, ils ont décidé d’adapter la maison pour que Donald puisse se déplacer plus facilement : rampe d’accès pour fauteuil roulant, garde-corps, etc. Cet important investissement en valait la peine pour ne pas avoir à déménager. La question était de savoir comment payer les travaux.

Ils envisageaient une marge de crédit hypothécaire ou une hypothèque inversée, mais craignaient que les versements n’aient une incidence sur leurs liquidités. Ils craignaient également que dans l’éventualité du décès de Donald, Michelle ait de la difficulté à faire les paiements mensuels et qu’en conséquence, elle doive rembourser la marge de crédit. Elle aurait donc dû vendre la maison qu’ils aiment tant.

Au bout du compte, ils ont opté pour l’hypothèque inversée. Ainsi, Donald et Michelle ont pu obtenir les fonds dont ils avaient besoin pour rester dans leur maison sans s’inquiéter d’avoir à déménager avant d’être prêts à le faire.

Découvrez le montant que vous pourriez emprunter grâce à une hypothèque inversée

Comme nous venons de le voir, l’hypothèque inversée est une bien meilleure solution que la marge de crédit hypothécaire pour les retraités qui souhaitent convertir la valeur de leur résidence en liquidités. Il n’y a aucun paiement régulier à faire. Vous disposez donc de plus d’argent et vous n’avez pas à craindre de perdre votre résidence parce que vous n’arrivez pas à effectuer les versements. Utilisez notre calculatrice d’hypothèque inversée pour calculer le montant auquel vous seriez admissible ou appelez-nous au 1-866-522-2447.

Comment ça fonctionne?

Comment ça marche

Si vous êtes comme plusieurs Canadiens de 55 ans ou plus, la majeure partie de ce que vous possédez entre dans deux catégories : la valeur nette de votre propriété...

En savoir plus

CHIP a fait leur bonheur

"Mary M., Pritchard (Colombie-Britannique)Des changements importants peuvent survenir à n’importe quel moment. Pour Marie, 67 ans, son divorce après 40 ans de mariage a présenté quelques...

Pour en savoir davantage -