Couple d’aînés s’enlaçant et souriant alors qu’on répond à leurs questions sur les hypothèques inversées de la Banque HomEquity, Canada.

5 questions populaires à propos des hypothèques inversées

Ce troisième article de notre série sur les prêts hypothécaires inversés au Canada traite plus en détail des questions que nous recevons le plus souvent de nos clients.

À titre d’unique fournisseur d’hypothèques inversées au Canada, la Banque HomEquity reçoit beaucoup de questions de la part de clients tout au long du processus de demande. À partir de la demande d’information jusqu’à l’étape de la demande elle-même et même une fois que la demande a été financée, voici les 5 questions les plus fréquemment posées à propos des hypothèques inversées.

Est-ce que le propriétaire devra plus d’argent que la valeur de la maison?

Quand une hypothèque inversée est contractée sur une propriété, le ou les propriétaires ou leurs héritiers garderont toute la valeur nette restante de la résidence (la valeur nette moins le montant obtenu sous forme de prêt hypothécaire inversé). La valeur nette restante dépend de plusieurs facteurs :

  • Du montant emprunté;
  • De la valeur de la résidence lorsque le prêt doit être remboursé (valeur marchande actuelle);
  • Du temps écoulé depuis l’obtention de l’hypothèque inversée.

Selon l’expérience de la Banque HomEquity, plus de 99 % des propriétaires ont de l’argent en surplus après le remboursement de leur prêt hypothécaire inversé.

Y a-t-il des frais associés à une demande d’hypothèque inversée?

Un peu comme pour une hypothèque traditionnelle, il y a certains frais pour traiter la demande d’une hypothèque inversée.

  • Frais d’évaluation – Des frais que vous payez à l’évaluateur pour l’évaluation de votre propriété.
  • Frais de conseil juridique indépendant (des frais que vous payez à votre avocat ou notaire; nous pouvons organiser un rendez-vous pour vous ou vous pouvez faire appel à votre propre notaire) – Ces frais ne sont pas payés à la Banque HomEquity et servent à protéger le propriétaire. Ces frais n’existent pas pour une hypothèque traditionnelle.
  • Frais d’administration – Ce sont les seuls frais qui sont payés à la Banque HomEquity. Les frais peuvent se situer 1,995 $. Ces frais sont payés à même les fonds de l’hypothèque inversée. Avec une hypothèque traditionnelle, il y a d’autres frais similaires à ceux-ci, comme les frais de courtier. Une hypothèque traditionnelle pourrait aussi exiger des frais d’inspection de la propriété.

Combien d’intérêt vais-je payer pour mon prêt hypothécaire inversé?

Le taux d’intérêt pour une hypothèque inversée peut être plus élevé que pour une hypothèque classique, car une hypothèque inversée n’exige pas de versements mensuels. Pour en savoir plus sur le taux d’intérêt offert pour chaque terme, consultez la page http://www.banquehomequity.ca/tauxCHIP/.

Il y a 5 options offertes et chacune est assortie d’un taux d’intérêt spécifique.

  • 6 mois
  • 1 an
  • 3 ans
  • 5 ans
  • Taux variable (le taux préférentiel de la Banque HomEquity plus un taux de base fixe qui est garanti pendant 5 ans)

Est-ce que la banque possédera ma résidence?

Tout comme pour une hypothèque traditionnelle, la banque ne possède pas votre habitation lorsque vous contractez une hypothèque inversée. Le propriétaire conserve les titres de propriété et demeure seul propriétaire. Le propriétaire est toutefois tenu de continuer à vivre dans la résidence, celle-ci devant être sa résidence principale, de payer les impôts fonciers et les assurances, et de garder la propriété en bonne condition.

La différence entre une hypothèque inversée et d’autres types de prêts sur valeur domiciliaire est que vous n’êtes pas tenu d’effecteur des paiements hypothécaires mensuels. Vous pouvez profiter de vivre dans le confort de votre foyer sans le stress d’avoir à faire des paiements. Le plus beau est que l’argent est libre d’impôt. Comme pour tout autre prêt sur valeur domiciliaire, la banque ou le prêteur ne possède pas votre résidence. Vous restez le seul et unique propriétaire.

Que se passe-t-il si je déménage, je vends ou je décède?

Plusieurs personnes nous appellent pour nous poser cette question puisque c’est très important de comprendre ce qui arrive à la fin d’une hypothèque inversée. Voici une explication claire de ce qu’il advient si vous déménagez, vendez ou décédez.

L’hypothèque inversée est un prêt transférable; ainsi, si vous déménagez ou vendez la résidence, vous avez le choix de garder votre prêt hypothécaire inversé et de le transférer sur votre prochaine résidence principale. Toutefois, si vous décidez de mettre fin à votre hypothèque inversée ou si vous déménagez dans une demeure où vous n’êtes pas le propriétaire principal, voici une liste des prochaines étapes.

Si vous décidez de déménager de votre résidence principale sans la vendre :

  1. Après avoir déménagé, vous aurez 180 jours pour régler le prêt à la Banque HomEquity.
  2. Si vous déménagez dans un centre de soins de longue durée ou un établissement de soins de santé, vous pouvez bénéficier d’une réduction de 50 % sur le montant de la pénalité de remboursement anticipé (si applicable).

Si vous décidez de vendre la résidence et de mettre fin à l’hypothèque inversée :

  1. Tout comme pour une hypothèque traditionnelle, vous devrez régler le prêt avant la date de clôture.

Si seulement un des propriétaires décède, le conjoint ou l’autre personne sur les titres de propriété peut continuer à vivre dans la résidence sans avoir à régler le prêt. Toutefois, lorsque les deux propriétaires sont décédés :

  1. Votre exécuteur doit en aviser la Banque HomEquity le plus vite possible.
  2. L’exécuteur doit fournir à la Banque HomEquity le certificat de décès et une copie du testament.
  3. La succession dispose de 180 jours après l’avis de décès pour régler le prêt.

Il s’agissait des questions les plus fréquemment posées par nos clients. Pour en savoir plus à propos de l’Hypothèque inversée CHIP au Canada, communiquez avec la Banque HomEquity au 1-866-522-2447.

Comment ça fonctionne?

Comment ça marche

Si vous êtes comme plusieurs Canadiens de 55 ans ou plus, la majeure partie de ce que vous possédez entre dans deux catégories : la valeur nette de votre propriété...

En savoir plus

CHIP a fait leur bonheur

"Mary M., Pritchard (Colombie-Britannique)Des changements importants peuvent survenir à n’importe quel moment. Pour Marie, 67 ans, son divorce après 40 ans de mariage a présenté quelques...

Pour en savoir davantage -